"Nouveau millénaire, Défis libertaires"
Licence
"GNU / FDL"
attribution
pas de modification
pas d'usage commercial
Copyleft 2001 /2014

Moteur de recherche
interne avec Google
Quand l'Afrique viendra nous civiliser
entretien avec Serge latouche

Origine : Gabor Shoes Comfort Basic Derbys Femme Bleu Nightblue 375 EU Bleu (Nightblue) 37.5 EU Gabor Shoes Comfort Basic Etvmy


Paru dans Charlie hebdo-mercredi 21 juin 2000

"L'économie africaine n'est pas fondée sur une logique marchande mais sur le lien social"

Serge Latouche est professeur d'économie. Spécialiste de l'Afrique, il tente de comprendre comment un continent qui aurait dû être détruit par la guerre économique mondiale parvient malgré tout à s'en sortir. Dans son dernier livre1, il raconte une Afrique sans coups d'état, sans guerre civile, où les gens réinventent en permanence l'économie sociale. Une Afrique qui pourrait nous apprendre à nous en sortir, nous aussi, quand le marché nous aura explosé au nez.

Charlie Hebdo: Les Africains seraient-ils plus heureux qu'on ne le croit?

Serge Latouche: Si l'on se fie aux rapports de la Banque mondiale, c'est fluctuant : une année l'Afrique est au fond de la misère, l'année suivante ça décolle, après ça retombe dans la misère... C'est normal, la Banque mondiale essaye d'avoir une vision vaguement optimiste, ne serait-ce que pour montrer que ses plans d'ajustement structurels donnent des résultats. Mais, de temps en temps, il lui faut quand même se réajuster sur la réalité. Et la réalité est catastrophique, puisque les indices économiques de l'Afrique sont dérisoires. Aujourd'hui, elle représente un peu plus de 1% du PNB mondial, Afrique du Sud comprise. Autrement dit, rien. Alors, comment peut-on vivre avec rien ? C'est un paradoxe, pour un économiste.

Donc, il y a un truc ?

Oui. l'Afrique vit hors économie, essentiellement par la débrouille. Et cette débrouille fonctionne en grande partie sur une logique non marchande, du don, de la réciprocité. J'ai tenté, sur une banlieue de Dakar, de mesurer les résultats de ce système en faisant une évaluation économique « à l'occidentale » : ça multiplie le niveau de vie de trois à cinq fois. Comme on part de très bas, ce n'est pas la prospérité, mais ça explique pourquoi on voit des gens qui font la fête, des enfants souriants. Et qui ne sont pas tous faméliques...

Mais les famines, les guerres civiles, c'est une réalité.

C'est vrai, mais l'Afrique n'en a pas le monopole. Si l'on veut faire des statistiques macabres, compte tenu de la taille du continent, le nombre de massacres n'y est pas tellement supérieur à la moyenne mondiale. Ce qui est supérieur à la moyenne mondiale, c'est l'image qui est donnée de l'Afrique. Elle n'est vue que comme le lieu de la corruption, des guerres civiles, des génocides, des coups d'État militaires. Les rapports de la Banque mondiale épinglent toujours la corruption des chefs d'État africains. Mais la corruption, c'est la chose au monde la mieux partagée. On voit l'Afrique à travers une grille de lecture fortement ethnocentrique. D'ailleurs, si, au lieu de lire les économistes, on lit les anthropologues, on a une vision totalement différente.

« La famille,c'est en moyenne trois cent personnes »

Existe-t-il un " système économique " africain ?

Il y a une société africaine, dans laquelle il y a ce que nous, nous considérons comme de l'économie. Et, bien évidemment, elle est atypique, puisque la production de biens et de services est totalement insérée dans la vie sociale. Les gens ne font pas la séparation entre ce qui serait social et ce qui serait économique. Dans les banlieues africaines, où les activités salariées sont quasiment inexistantes, les gens se livrent à toutes sortes de trafics, d'échanges, de cadeaux, de contre-dons. On trouve des individus qui ont une façade officielle, qui s'intitulent par exemple menuisier-parce qu'ils ont eu une formation plus ou moins professionnelle en la matière mais qui feront tout autre chose que de la menuiserie. D'où certains malentendus lorsque des experts bien intentionnés viennent leur dire que, pour développer leur production, améliorer leur chiffre d'affaires, ils doivent rationaliser leur activité... Évidemment, ça ne marche pas, puisqu'en fait ces menuisiers n'en sont pas vraiment. Et c'est un peu la même chose pour tout.

Notre logique économique est donc à côté de la plaque?

Complètement. On a implanté en Afrique des entreprises modernes : la plupart ont fait faillite, faute de clients. Comme Bata, à Dakar, par exemple. Ça ne veut pas dire que les Sénégalais ne portent pas de chaussures, mais il y a des centaines de petits artisans qui, avec des pneus de récupération, font des chaussures faut à fait fonctionnelles à des prix défiant toute concurrence. De la même façon, les transports publics, quand ils fonctionnaient, fonctionnaient à perte. Alors, bien évidemment, la Banque mondiale a dit : "ce n'est pas rentable, il faut les privatiser". Et comme ça n'intéresse personne d'acheter une ligne de bus, il n'y a plus de transports publics. Mais il y a des camions bringuebalants, peinturlurés, dans lesquels, pour quelques centimes, on peut faire 10 ou 15 km. La logique économique occidentale a échoué, mais les besoins fondamentaux de la population sont assurés par l'économie de la débrouille. Et cette économie peut fonctionner là où la nôtre ne fonctionne pas, précisément parce qu'elle repose sur des réseaux sociaux Ça se passe en quelque sorte en famille, dans une société où la famille, c'est en moyenne trois cents personnes.

Mais les Africains n'ont-ils pas envie d'avoir des grosses bagnoles, des magnétoscopes, des portables ?

Bien sûr que si, ils en ont envie. On est malgré tout dans le village mondial, avec des images qui circulent, la publicité, et les désirs qui vont avec. Et même si l'Afrique ne peut plus matériellement représenter un marché important pour le reste du monde, il n'empêche que les multinationales ne dédaignent pas ce marché, si minime soit-il. C'est ainsi que depuis quelques années, alors qu'on a pris des mesures draconiennes, en particulier aux États-Unis, contre les trusts de fabricants de cigarettes, ces mêmes trusts ont multilié par 10 leurs ventes en Afrique . Et évidemment, aucune loi pour défendre le consommateur. Les sollicitations pour les produits pour lesquels on peut encore trouver un marché - cigarettes, alcool et, pour une petite clientèle, les voitures, les télés - sont énormes. Mais les gens qui n'en ont pas n'en souffrent pas. En tout cas, ils en souffrent beaucoup moins, me semble-t-il, que dans d'autres régions du monde.

" L'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature"

Dans nos banlieues, par exemple ?

Oui. Ou dans les banlieues des villes latino-américaines, où la solitude est beaucoup plus forte, où la perte du sens de la collectivité est plus grande et où, par conséquent, la nécessité de produits de consommation se fait bien plus sentir. En Afrique, on n'est jamais seul. Chaque fois que je vais dans une maison africaine, je vois toujours vingt ou trente personnes agglutinées devant un poste de télé. Et même si chaque Africain avait son téléviseur, ce qui est peu pensable, ils continueraient à se mettre à vingt ou trente autour. Parce que, regarder la télé, ce n'est pas le rapport d'un individu face à une image, c'est un cérémonial collectif. De la même façon, si chaque Africain avait son automobile, on s'entasserait quand même à sept ou huit dedans.

Est-ce qu'on peut dire quand même que l'Afrique est occidentalisée ?

Oui, largement, tout en restant très africaine. Aujourd'hui, l'occidentalisation s'appelle mondialisation. Au siècle dernier, on ouvrait le marché avec des canonnières, aujourd'hui, plus besoin de canons, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale se chargent d'ouvrir au forceps les économies réticentes. En fait, l'occidentalisation de l'Afrique, ça veut dire d'abord la plonger dans la guerre économique mondiale. Et elle n'est pas armée pour se défendre. Une des récentes décisions de l'Union européenne, comme vous le savez, a été de décréter que le chocolat est un produit dans lequel il n'y a pas de graisse de cacao. Ce qui a pour effet de plonger l'économie de la Côte d'Ivoire, ou du Ghana, dans une situation encore plus dramatique. La conséquence, c'est que certains planteurs ont décidé d'arracher leur cacao et de planter du haschich. Il y a un bel avenir pour l'Afrique dans l'économie mondiale, mais dans l'économie occulte et criminelle. D'ailleurs, certains pays, comme la Somalie, se sont déjà lancés dans cette voie, avec l'industrie de l'enlèvement, la réception de produits à haute toxicité, la drogue, etc.

Imaginons que notre système économique s'effondre. Le " modèle " africain peut-il apporter une solution ?

Oui. D'abord aux Africains, puisqu'il a fait ses preuves sur place. Il a démontré que l'Afrique était capable de survivre, même en étant économiquement détruite et inexistante. Cette expérience peut servir à d'autres sociétés qui seraient dans une situation dramatique comparable. Les sociétés africaines, malgré toutes les destructions qu'elles subissent, ont toujours tendance à se reconstituer sur le primat du social, en partant du principe quel'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature, à laquelle il doit arracher ses marchandises, mais que la production de nourriture, de biens, est d'abord un problème collectif. Et non le problème d'un Robinson Crusoé abandonné tout seul sur une île,comme le prêche le capitalisme. Ça ne veut pas dire que si, demain, notre système s'effondre, nous soyons capables d'appliquer la solution africaine. Car, pour le coup c'est nous qui sommes beaucoup moins armés: il nous faudrait réinventer, retrouver le lien social et, au sein de ce lien social, produire les biens et les services dont nous aurions besoin. Peut-être serions-nous obligés de faire appel à des experts africains. Ça changerait...

"Il y a une leçon à tirer de l'Afrique"

En gros, c'est : le jour où les Africains viendront nous civiliser...

En quelque sorte. J'imagine tout à fait des éleveurs massaï venant nous expliquer que la beauté des bêtes, c'est beaucoup plus important que d'en faire des usines à lait. L'Afrique, dans la logique de la globalisation, aurait dû être rayée de la carte. Malgré tout, elle survit. A partir de là, il y a une leçon à tirer. Cela ne veut pas dire que c'est un modèle de vie ou de société, il n'y a pas que des choses formidables dans la culture africaine, et la soif de pouvoir existe chez tous les humains. Simplement, dans une situation de crise, il y a peut-être, de la part de ceux que nous avons situés au plus bas dans l'échelle du mépris, quelque chose à entendre.

Propos recueillis par Gérard Biard


1- L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel).


Lacoste L1212 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant Blanc WHT 39 EU uWr5U

SKU-54988-eyl957
Lacoste L.12.12 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant, Blanc (WHT), 39 EU
Lacoste L.12.12 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant, Blanc (WHT), 39 EU
Copyright © 2018 Therapeutes magazine . Tous droits réservés.

Lacoste L1212 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant Blanc WHT 39 EU uWr5U

SKU-54988-eyl957
Lacoste L.12.12 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant, Blanc (WHT), 39 EU
Lacoste L.12.12 BL 2 CAJ Basses Mixte Enfant, Blanc (WHT), 39 EU
Tarifs et abonnements Infodoc
Identification

Tarifs et abonnements

Vous répondez aux questions de vos clients, Infodoc-experts répond aux vôtres

ABONNEMENT INFODOC-EXPERTS

Hotline

Consultation téléphonique en droit fiscal, droit social et droit des sociétés

+

Internet *

Accès à l'intégralité du site internet des outils pratiques et personnalisables

5, 10 ou 20 questions ou plus - forfait illimité

Consultez nous, un tarif adapté vous sera proposé sur simple demande

10 questions : 720 € HT

* Seul le site infodoc-experts vous interesse ? Abonnez-vous au club fiscal et/ou au club social Blanc (White) Geox D Gendry A Brogues Femme Blanc White 36 EU Geox D Gendry A Brogues Femme 36 EU aOXH8DZM
Chaussures Tresher noires Fashion homme SrRVxNksf
FitFlop Rola Femme Sandales Noir bGaKl5ns
Chaussures Meindl bleues garçon 7IX5MHp

Abonnez-vous !

Découvrez des exemples de contenus publiés sur notre site

Historique

Aucun historique

Posez votre question en ligne

Remplissez le formulaire ci-dessous, réservé aux adhérents Hotline.

Un consultant vous rappellera pour répondre à votre question.

Attention, tous les champs ci-dessous sont requis, sauf le champ de préférence de rappel

Règles conseils pour votre recherche sur le site Infodoc-experts

www.infodoc-experts.com

  • Naviguer par thématiques / sous-thématiques :
    • Les documents sont dotés de mots-clés, qui correspondent à des thématiques/sous-thématiques d’indexation mises au point par les consultants d’Infodoc-experts. Celles-ci sont affichées sous le titre du document. Il suffit de cliquer sur celle de son choix pour obtenir tous les documents correspondants.
  • Rechercher par mot(s)-clé(s) :
    • Le moteur de recherche est accessible où que l’on se trouve sur le site (en-tête et pied-de-page).
    • En cas de réponses trop nombreuses, taper plusieurs mots-clés. Cela permettra de restreindre le champ de la recherche.
    • Pour s’assurer de la pertinence du résultat, mettre entre guillemets les expressions exactes : ex : « chômage partiel ».
  • Rechercher par référence :
    • N° de texte : 2012-1509
    • Articles de code
      • CGI : 199 ter C
      • Code du travail : L137-14 ou L 137-14
    • N° de décision
      • Cour de cassation : 08-44455
      • Conseil d’Etat : 347607
      • Cour administrative d’appel : 10BX02695
  • Affiner la liste des résultats :
    • L’affichage des documents obtenus en résultat s’effectue, par défaut, par ordre de pertinence, symbolisé par un %.
    • Il est possible d’afficher la liste des résultats par ordre chronologique.
    • Il est possible de filtrer la liste des résultats par type de documents (fiches info client, synthèses d'experts, questions/réponses, diaporamas, articles de presse …).

Télécharger le fichier d'aide à

· Heavenly Feet Tamara Bottes Tan EU38 Tan wm0HZNsUDT

Violence et sexisme, le jackpot gagnant. Si vous en doutez, imaginez la même avec un pénis...

Sexisme et culture du Viol pour cette publicité de O'Barbier Cours Saint Louis à Aix en Provence. Comment utiliser le corps objet d'une femme sans tête pour ven ... dre un produit à des hommes. Comment évoquer l'entrée par effraction du sexe de la femme par des ciseaux ou des rasoirs. On signale cela de toute urgence au Jury de déontologie publicitaire car le sexisme n'est pas une option ! Vous pouvez faire de même à l'adresse suivante: www.jdp-pub.org À relayer..

LYZGF La Jeunesse Des Hommes De Printemps Et Dautomne De Loisirs A Pointu Des Bottes à Fermeture éclair De Mode HauteRed38 zTdOMoegio
· Lacoste Homme Gris/ Light Tan Court Master 118 1 Baskets dPKZQ

Une fois n'est pas coutume, une excellente pub anti-sexisme sur un sujet particulièrement sexiste ;)

Pub Ariel Partage des taches - #PartageDesTaches - Drole de pub
Découvrez la nouvelle pub ARIEL qui prône le partage des taches ! Dans la nouvelle pub pour la lessive ARIEL on y découvre que les enfants reproduise ce que ...
youtube.com
Puma Platformstrap Satin Ep Femme Baskets Basses kQZqWz
Publications
· Chaussures Skechers Flex Appeal grises Sportives femme gHU1Q

Nous aussi on les avait déjà épinglés en janvier, mais non, ils recommencent, tout va bien. Lisez les justifications du patron de la boite, c'est priceless.

Gabor 7553426 Bottes Pour Femme Bleu Bleu RINfzpbp
La publicité de France Carrelage est installée à Mesnil-Raoul (Seine-Maritime). La PME, baséeprès de Rouen (Seine-Maritime),avait déjà été priée, en janvier, de retirer une pancarte quasiment identique, devant un autre magasin, situé à Neuville-les-Dieppe.
francetvinfo.fr
· Chaussures Palladium Baggy grises Casual femme rHoClEfWZl

La grande classe en prime (merci à Emi !) Vans Sk8Hi Baskets unisexe en velours Noir Noir GqaltUQqt

MEIamp;S Womens Talon Plat Chaussures Casual Chaussures TricotBlack36 Rb6HX2dEQ9

Quel bourrin ou quelle bourrique a imaginé une telle pub! Une conscience de la taille d’un grain de sable!

· Chaussures New Balance Fresh Foam Cruz blanches femme dA2O7Mvk

Parce que le ménage, c'est génétique. Le bricolage aussi d'ailleurs.

Clarks Tri Amanda Mocassins Loafers Femme Vert Sage 39 EU x0TfXy2Fhd

Pourquoi une femme au fait? Et admirez comment les autres services proposés sont merveilleusement genrés....

·

Edit : L'erreur était le fait que Carrie Fisher soit représentée jeune, alors que Mark Hamill non, or on m'informe que les deux ont leur carte les représentant dans les anciennes et nouvelles trilogies (jeunes et vieux, donc) Merci a Sabine Aimé pour les précisions Pas de sexisme dans cette campagne Leclerc, donc, toutes mes excuses (Arnaud)

Plus tard, en , Louis Lumière et son ingénieur Gabor 6432213 femmes Chaussures à lacets multicolore 405 EU x86Pp
prendront la précaution de munir le Cinématographe de différents caches à disposer devant l'objectif, offrant des ouvertures rondes plus ou moins grandes, et de lui donner la possibilité d’augmenter et de diminuer la largeur du secteur de fermeture de son obturateur, ce qui permettra à leur ingénieuse machine d’enregistrer quelle que soit la luminosité.

Dans les années , certains films, dont les budgets le permettaient, montrent des trains qui déraillent ou qui sont entraînés dans la chute d’un pont. C’est ainsi que dans Le Mécano de la « General » , un wagon quitte la voie et vole en éclats sur le ballast, une locomotive s’écroule dans la rivière en empruntant un pont en feu qui cède sous le poids du convoi. Tout ceci coûte très cher. Et le ralenti a été utilisé dans toute l’histoire du cinéma, avant les effets virtuels numériques, comme un trucage permettant à moindre coût de donner l’illusion d’une masse normale dans les prises de vues sur maquettes. Les plus recherchées étaient les images de navires fendant l’eau des bassins spécialisés que possédait tout studio, les naufrages, les explosions à bord… Les films à petit budget montraient des trains miniatures roulant, déraillant ou tombant dans des ravins. Le mouvement de la maquette était filmée à des cadences de prise de vues comprises entre 60 et 80 images par seconde. Le ralenti obtenu permettait de faire croire – peu ou beaucoup – que la maquette était un objet aux dimensions normales; en ralentissant l’action, on obéissait à l’équation: distance = vitesse x durée. L’explosion (dispersion), ou la chute (attraction terrestre), se font à la même vitesse avec une maquette ou un objet de taille réelle. Si on augmente la durée par un ralenti, on augmente du même coup la distance parcourue par l’objet ou ses débris, donnant l’illusion d’un objet plus grand. La qualité d’une scène de déplacement ou de destruction d’une maquette tenait encore une fois au budget consacré à ce trucage, les maquettes les plus précises et faites en matériaux imitant à la perfection ceux qui constituent l’objet réel, donnaient le meilleur effet [ 2 ] .

Le ralenti est surtout un procédé abondamment employé pour créer ou souligner un effet onirique ou poétique. Ainsi, en , L'Homme à la caméra , documentaire soviétique réalisé par Dziga Vertov , bien que voulant ne montrer que la réalité, utilise l’artifice du ralenti pour faire admirer l’effort esthétique de divers sportifs, «une femme discobole, un lanceur de marteau, une perchiste, des gymnastes, une équipe de volley-ball, une course de haies, un cheval au trot, un saut de l’ange dans la piscine, un ballon qui arrive droit sur la caméra… Entre chacun de ces ralentis, le montage fait intervenir des badauds filmés en gros plan et à vitesse normale [ 3 ]

Malgré les efforts des penseurs marxiens, il n'existe plus au XXI e siècle de projet révolutionnaire s'appuyant sur les théories socio-politiques de et l'idée de disparition des classes sociales. En revanche, la « révolution numérique » compte un certain nombre de théoriciens qui se définissent comme transhumanistes et que leurs détracteurs qualifient de «technoprophètes» sans les prendre au sérieux [ 134 ] .

Le transhumanisme est un mouvement culturel né aux États-Unis dans les années 1980 (période où le terme «mondialisation» entrait dans le langage courant), prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Quelques futurologues ont alors prédit que les humains seraient un jour capables, grâce au progrès technique, de se doter de capacités considérées aujourd'hui comme surhumaines. Partant de cela, ils ont considéré qu'il importait de ne pas attendre d'être confrontés aux faits et d'élaborer un «projet de société» à l'échelle planétaire.

Même si elles restent encore assez peu connues et si l'on ne s'y réfère pas toujours explicitement, les thèses transhumanistes se concrétisent peu à peu dans le champ politique. Pour la première fois aux États-Unis, lors d'un discours enthousiaste et visionnaire que prononce le président américain ATM TMA Bottes Classiques Femme Vert Giftgrün OE01faT
le 21 janvier 2000 au Caltech (Institut de Technologie de Californie) pour présenter son budget «recherche» pour les années à venir, le panneau devant lequel il s'exprime affiche ces mots: Investing in Science and Technology for a strong America (Investir dans la Science et la Technologie pour une Amérique forte). La rhétorique révolutionnaire du XX e siècle a disparu mais non pas les fondamentaux: utiliser l'infrastructure pour élever (ou maintenir) un pays au premier rang des nations.

Le projet transhumaniste d'une humanité transformée par la technique suscite de nombreuses réactions, tant positives que négatives. Francis Fukuyama déclare qu'il s'agit de «l'idée la plus dangereuse du monde» [ 135 ] , ce à quoi l'un de ses promoteurs, Ronald Bailey, répond que c'est, au contraire, «le mouvement qui incarne les aspirations les plus audacieuses, courageuses, imaginatives et idéalistes de l'humanité» [ 136 ] .

Sur les autres projets Wikimedia:

Les révolutions suscitent une littérature très abondante, principalement de la part des historiens, qui les étudient séparément les unes de autres: Révolution française, révolution russe, etc. Il n'en est pas fait mention dans cette bibliographie (pour cela se rapporter aux articles détaillés).

Copyright © 2018 Therapeutes magazine . Tous droits réservés.